Tag Archive éducation international

Byaelzaim

Pourquoi soutenir les étudiants internationaux.

Les étudiants internationaux viennent dans nos établissements avec un projet d’études mais aussi un projet de vie. Ce sont des apprenants, des consommateurs, des ambassadeurs de leur pays et de leur culture d’origine. Ce sont aussi des futurs professionnels, futurs collègues et partenaires d’affaires et de vie. Leur projet d’études influencera le reste de leur vie professionnelle et personnelle.

Les étudiants internationaux sont aussi le fils ou la fille de quelqu’un dont ils s’éloignent, assez souvent pour la première fois. Ils ont des familles, des amis, et parfois ils sont eux-mêmes des parents de jeunes familles.

Les étudiants internationaux ne sont pas que source de revenus comme les conçoivent malheureusement certaines stratégies de développement des affaires gouvernementales ou même institutionnelles. Il est vrai cependant que l’éducation internationale constitue de plus en plus un produit de service et d’export non-négligeable dans les revenus des établissements et des provinces ou Etats.

Nous recrutons les étudiants internationaux, les accueillons et leur offrons tous les services nécessaires parce que nous voulons qu’ils réussissent et deviennent nos meilleurs alumni et les meilleurs ambassadeurs de nos établissements et de notre pays. Nous voulons qu’ils vivent la meilleure expérience possible d’études et de vie chez nous et qu’ils en gardent les meilleurs souvenirs.

Ils arrivent comme ambassadeurs de leur pays et de leur culture. Ils retournent chez nous comme les meilleurs ambassadeurs de notre pays et de notre culture.

Cependant, nous ne contrôlons pas tout l’environnement de cette expérience.

Nous les admettons parmi nos étudiants, mais nous ne pourrons pas garantir qu’ils obtiendront leur permis d’études ou leur visa d’entrée au pays. Nous développons les meilleurs programmes, les meilleurs cours et la meilleure pédagogie, mais nous ne pouvons pas garantir qu’il réussiront tous leurs examens. Nous créons le meilleur environnement de vie et d’études sur le campus, et nous espérons qu’ils en profiteront au maximum.

Soutenir les étudiants internationaux est l’un des plus grands défis pour nos services en temps normal, mais en 2020, le normal a complètement changé. La pandémie affecte la planète et tous les services en sont impactés. Malgré tout, nous continuons d’avoir des étudiants internationaux sur nos campus et dans nos cours offerts à distance grâce à des technologies de plus en plus performantes et dans des fuseaux horaires que personne ne peut changer. La renommée des établissements attirent les étudiants dans tel ou tel pays. La qualité de l’expérience étudiante en ces temps de distance physique, géographique et sociale sera le juge et le vrai motif de continuer ses études au-delà des premiers semestres et par-dessus les frontières. Or l’expérience étudiante commence bien avant la salle de classe et s’étend au-delà des heures de cours. L’expérience de l’étudiant international est entre les mains de tous ceux et celles qui donnent un service et ainsi aident l’étudiant à franchir un pas de plus vers son diplôme que ce soit dans les différents services de l’Université, des services de visa et d’immigration, le voyage, le logement, ainsi que toutes les autres formalités et nouvelles habitudes de vie à déchiffrer avant de les apprendre et de les intégrer. C’est aussi la vie sur le campus, les relations avec des nouvelles personnes professeurs, amis, conseillers, et ainsi de suite.

Les services aux étudiants internationaux sont une composante essentielle de l’expérience étudiante. Elle est plus ou moins “professionnalisée” et intégrée dans une offre d’apprentissage de qualité, quoique ce ne soit pas le cas dans tous les pays du monde, d’où la nécessité non seulement d’offrir le service, mais aussi de montrer comment s’en servir et le canaliser pour la réussite du projet original, le projet d’études et de développement de carrière future des apprenants qui nous ont confié leurs rêves et leur avenir.

Les temps de crise nécessitent plus d’innovation et plus de flexibilité pour s’adapter aux changements perpetuels, imprévus et généralisés. On ne parle pas ici de résilience ni de patience. On parle de changement, de transformation pour passer de notre état de systèmes fragiles à systèmes anti-fragiles au sens donné à ce mot par Nassim Nicholas Taleb.